Les bases de l’alimentation des volailles et les voies d’amélioration de la durabilité

The,Farmer,Hand-feeds,His,Hens,With,Grain.,Natural,Organic,Farming

Dans le monde de l’ élevage, l’alimentation des animaux est très importante. Par exemple, dans les élevages de volailles le prix de l’alimentation représente entre 55 et 70% du coût de production! Puisque ce sont des animaux très fragiles, les volailles ne peuvent pas ingérer n’importe quoi. Mais c’est souvent un casse-tête pour les éleveurs, qui doivent être attentifs aux enjeux nutritionnels, économiques mais aussi de durabilité.

La conduite alimentaire en production avicole – ou élevage professionnel de volailles – est très complexe et doit être bien réfléchie. En effet, assurer une alimentation équilibrée de ses volailles constitue l’assurance d’une bonne santé pour ses animaux, d’une croissance optimale de ceux-ci, d’une maîtrise efficace du coût et de la qualité finale des produits (viande ou oeuf).

Les sources d’alimentation en élevage de volailles

L’éleveur a plusieurs possibilités pour fournir des aliments à ses volailles. Il doit appréhender au mieux les enjeux qui y sont liés et choisir ce qui s’adapte le mieux à sa production et à son environnement.

Un éleveur peut faire plusieurs choix :
• fabriquer l’aliment à la ferme,
• acheter un aliment complet auprès de professionnels de l’alimentation,
• acheter un complément auprès de professionnels de l’alimentation à mélanger à ses propres matières premières.

Cette troisième démarche est une pratique très courante en élevage de poulets de chair en Wallonie. Le froment cultivé à la ferme est mélangé à un complément spécifiquement et nutritionnellement adapté.

Les alternatives au soja

Pour atteindre cet objectif optimal de production, le soja constitue la matière première aujourd’hui la plus adaptée en termes d’équilibre qualité/prix, mais il pose des questions en termes de durabilité.

Conscients des questions que pose l’utilisation du soja, les éleveurs de volailles et leurs encadrants réfléchissent à comment devenir moins dépendants du soja.

Etre moins dépendants du soja ne peut pas se passer seulement au niveau des éleveurs wallons. Les acteurs de la Recherche scientifique et de l’encadrement, mais aussi l’ensemble des opérateurs des filières y travaillent. Plusieurs voies sont possibles et présentées dans ce dossier.

Les protéines transformées animales (PTA) et les farines d’insectes

Les PTA = utilisation de protéines animales transformées provenant de non ruminants pour l’alimentation des volailles et des porcs, ainsi que de protéines animales transformées provenant d’insectes. Ces composantes d’origine du régime alimentaire des volailles (insectes et vers de terre) ne sont pas encore autorisées dans l’alimentation des volailles.

Le développement de la culture de soja dans nos régions

La sélection des variétés adaptées à notre climat est essentielle pour parvenir à développer significativement la culture. Il semble toutefois que ce soja sera davantage réservé à l’alimentation humaine, compte tenu du meilleur prix obtenu.

La valorisation plus importante d’autres protéagineux cultivés chez nous (pois, féveroles, lupins)

Bien qu’ils soient incorporés dans de faibles proportions dans les rations pour diverses raisons.

Le concentré protéique de luzerne

Sa qualité protéique est comparable au soja, mais le procédé d’obtention est très gourmand en énergie et présente un rendement relativement faible.

Les parcours pour les volailles ayant accès au plein air

Les apports nutritionnels sont aléatoires selon les conditions du parcours en lui-même : type d’essences végétales implantées et degré d’aménagement au moyen de haies, d’arbustes et d’arbres.

En savoir plus

Tout savoir sur la complexité de l’alimentation des volailles

Pourquoi l’alimentation des volailles est très réfléchie et très impactante pour un éleveur? Pourquoi il n’est pas possible de remplacer le soja si facilement? Consultez notre dossier complet sur l’alimentation des volailles.

Merci pour votre visite ...Mais ne partez pas trop vite !

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir de temps en temps de nos nouvelles !