Quelle est l’origine de la viande et du poisson consommés en Belgique ?

Viande-consommation_Freepik_collection-viande-crue_143106-37

Selon le secteur de la distribution alimentaire, la viande fraîche vendue en rayons est principalement issue de Belgique.

Cela représente (en % de la viande consommée en Belgique) :

  • 93% de la viande de boeuf
  • 88% de la viande de veau
  • 97% de la viande de porc
  • 88% de la viande volaille

A contrario, la viande d’agneau disponible en GMS est très rarement d’origine locale et est très majoritairement importée (îles Britanniques, Nouvelle-Zélande). On parle de 17-18% de la consommation belge qui est locale. En effet, celle-ci se retrouve très peu en GMS.

La consommation de produit aquatique en Belgique est assurée à 99.5% par l’intermédiaire des importations et de la pêche. La production aquacole wallonne représente 1% de la consommation belge.

L’étiquetage de l’origine varie selon les espèces

L’origine de la viande bovine est obligatoirement indiquée sur l’étiquette.

Dans les boucheries, l’obligation d’affichage de la provenance de la viande est aussi obligatoire. Il y a souvent une fiche derrière l’étale qui présente la provenance des viandes et le numéro sanitaire des animaux. Il ne faut jamais hésiter à poser la question au boucher ou au responsable de rayon en grandes surfaces.

Dans la restauration hors domicile, il n’y a pas d’obligation d’affichage en Belgique mais encore une fois, il ne faut pas hésiter à poser la question. Pour la viande bovine, la concurrence à l’import concerne surtout l’HoReCa et un petit segment de viande premium en GMS. Il s’agit de viande importée d’autres pays européens (France et Irlande principalement) et parfois de plus loin (Amérique du sud, Etats-Unis).

Pour la viande d’agneau, il faut rester attentif, car le lieu de transformation peut être indiqué comme lieu d’origine. C’est-à-dire, par exemple, qu’un agneau arrivé entier d’Irlande et découpé en Belgique pourra avoir la Belgique comme origine indiquée.

En ce qui concerne les volailles, la législation impose l’étiquetage suivant : le pays où a eu lieu l’élevage et le pays où a eu lieu l’abattage.

L’étiquetage du poisson dépend s’il s’agit de poisson frais (non transformé) ou de préparation à base de poisson. Dans le cas du poisson frais, la zone de pêche ou le lieu d’élevage doit être indiqué tant sur les produits emballés que sur l’étal des poissonniers. Dans les préparations, l’origine doit être indiquée lorsque le poisson est l’ingrédient principal. Un poisson est reconnu élevé en Belgique s’ il passe la moitié de sa vie en Belgique ou s’il y prends la moitié de son poids.

En savoir plus :

Règlement européen : règlement d’exécution (UE) n° 1337/2013 de la Commission du 13 décembre 2013 portant modalités d’application de règlement (UE) n°1169/2001 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne l’indication du pays d’origine ou du lieu de provenance des viandes fraîches, réfrigérées et congelées des animaux des espèces porcine, ovine, caprine et des volailles.

Merci pour votre visite ...Mais ne partez pas trop vite !

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir de temps en temps de nos nouvelles !