Quel est le rôle de l’élevage dans le maintien des atouts environnementaux des prairies ?

IMG_7525

Les prairies ont des impacts environnementaux positifs

  • Maintien de la biodiversité : les prairies ont en effet une flore spécifique constituée de graminées, légumineuses (trèfle, …) et d’autres plantes (renoncule, pissenlit, …). La flore d’une prairie gérée de manière peu intensive peut atteindre 40 espèces de plantes différentes. Cette flore et les éléments de paysages comme les arbres, les haies et les mares constituent des refuge et des sources d’alimentation pour de nombreux animaux, oiseaux et insectes.
  • Il y a maintenant un consensus scientifique sur le fait que les prairies permanentes constituent des puits de carbone importants qui peuvent stocker une partie des gaz à effet de serre émis par le bétail.
  • Une garantie contre l’érosion et la pollution des nappes phréatiques en permettant l’infiltration de l’eau dans le sol et en limitant le lessivage des reliquats de nitrate présents dans le sol.

L’élevage joue un rôle important dans le maintien des prairies

  • Sans bétail qui le pâture, les prairies disparaitraient petit à petit, envahies par le développement de broussailles et d’arbustes. Les ruminants (vaches, moutons et chèvres) sont totalement adapter à l’utilisation de l’herbe pour couvrir leurs besoins et la transformer en lait, viande, cuir et laine. Et cela sans faire concurrence à l’alimentation de l’homme.
  • Une bonne gestion quotidienne des prairies par les éleveurs et la mise en place de techniques favorisant la biodiversité est indispensable : gestion du pâturage des animaux et du fauchage éventuel, semis avec des variétés adaptées au sol et au climat, entretien des haies, des arbres et des mares, fauchage tardif, zone refuge, …

Des mesures qui favorisent la biodiversité

Une série de mesures qui visent à favoriser encore plus la biodiversité ont été mise en place en Wallonie dans le cadre de la PAC (Politique Agricole Commune)

  • Mesures agro environnementales et climatiques, notamment concernant le maintien des haies et des mares et l’autonomie fourragère.
  • Surface d’intérêt écologique
  • Pâturage et fauche tardive

Les impacts environnementaux des prairies en Wallonie

Merci pour votre visite ...Mais ne partez pas trop vite !

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir de temps en temps de nos nouvelles !