Quels sont les chiffres-clés de l’élevage laitier wallon?

ec_organic_42_big

Caractéristiques générales de la production laitière en Wallonie (2017)

Le lait de vache

  • 3 500 détenteurs de plus de 5 vaches laitières (soit une diminution de 8 % par rapport à 2016).
  • 1 564 exploitations spécialisés en production laitière (soit une diminution de 2 % par rapport à 2016).
  • Les exploitation spécialisées lait représentent 12,8 % des exploitations wallonnes.
    Remarque : Une exploitation est spécialisée dans une orientation si la PBS (production brute standard) de la ou des productions concernées dépasse deux tiers du total. La production brute standard décrit un potentiel de production des exploitations et permet de classer les exploitations selon leur dimension économique. (Source : Insee)
  • Selon le Comité du Lait, le nombre d’exploitants actifs du point de vue de la commercialisation du lait et des produits laitiers en 2017 est de 2 937.
  • 187 000 vaches laitières
  • Les races productrices de lait en Wallonie : Race Holstein principalement
    Mais aussi Montbéliarde, Normande, Fleckvieh, Brune, Jersey, … parfois en croisement
  • Races mixtes locales : Blanc Bleu Mixte, Rouge Pie de l’Est, …
  • Production totale de lait en Wallonie : 1 208 millions de litres, soit 31,6% de la production belge.
  • Production moyenne par exploitation : 441 000 litres
  • 6.600 litres de lait produit pas an par vache en moyenne
  • La production laitière représente 25 % de la valeur de la production agricole et horticole wallonne
  • Les exploitations spécialisées en production laitière se trouvent principalement en Haute Ardenne (47,8%) et en région herbagère liégeoise (43,1 %)

Transformation du lait en Belgique (2016)

  • L’industrie laitière belge a transformé 10 % de lait en plus qu’en 2015
  • Augmentation de la production de yaourt (+ 55,6 %), du beurre de laiterie (+14,5 %), de fromages (+ 9,2 %), la poudre de lait écrémé (+6,5 %)
  • La Wallonie est surtout concernée par l’augmentation de production de beurre et de poudre de lait écrémé
  • Pour plus d’info : CBL (Confédération Belge de l’Industrie Laitière)

La consommation moyenne par habitant (2016)

  • La consommation moyenne par habitant (Belgique) : 78 kg de produits laitiers (dont 46 de lait).
  • La consommation de lait diminue depuis de nombreuses années et a diminué de 6 % entre 2015 et 2016
  • Seule la consommation de fromage reste relativement stable depuis 2000

Les autres types de lait

Le lait de chèvre

En Wallonie

La Wallonie produit annuellement 5,5 millions de litres de lait de chèvre alors que le Wallon en consomme 35,5 millions de litres. Rapportée à l’habitant, cette production est de 1,5 litre/habitant/an, contre 9,5 litres en France ou 11,5 litres aux Pays-Bas.

Les chiffres de la production de lait de chèvre :

  • Un secteur agricole peu développé : ≈ 85 % des produits consommés doivent être importés
  • 11.350 chèvres femelles dont 6800 productrices laitières
  • 110 éleveurs professionnels qui possèdent 10 chèvres et plus
  • Un emploi à temps plein dans un élevage laitier ≈ 400 chèvres
  • Un emploi à temps plein en cas de transformation fromagère ≈ 50 chèvres
  • 80 à 90 % des éleveurs sont également fromagers, pour un produit tourné vers le circuit-court
  • ≈ 75 % du lait produit est collecté par l’industrie laitière ou par de petites entreprises de transformation
  • 1 laiterie en Wallonie
  • 800 à 900 litres de lait produit par an et par chèvre
  • 1 production locale saisonnière, moins disponible de décembre à février, consécutive à la reproduction traditionnellement saisonnière des animaux, fonction de la longueur du jour
  • 2,6 % du fromage consommé par le Wallon

Les chiffres clés de la production de lait de chèvre

  • 110 éleveurs possèdent plus de 10 chèvres
  • 5 millions de litres produits / 35,5 millions de litres consommés
  • 75% du lait collecté par une laiterie ou une entreprise de transformation
  • 1 emploi à temps plein dans un élevage laitier ≈ 400 chèvres

Le lait de brebis

La Wallonie ne produit annuellement que 50 tonnes de fromage de brebis alors que le Wallon en consomme ≈ 820 tonnes. Rapportée à l’habitant, cette production est de 10 g de fromage/habitant/an, contre 1 kilo en France.

L’absence d’industrie laitière implique que les fromages de brebis wallons sont presque exclusivement distribués en vente directe et en circuits-courts.

Les chiffres clés de la production de lait de brebis :

  • Un des secteurs agricoles le plus déficitaire : ≈ 94 % des produits consommés doivent être importés
  • 1100 brebis laitières
  • 2 % du cheptel ovin wallon
  • Une quinzaine d’éleveurs possèdent plus de 10 brebis laitières
  • Une production systématiquement « mixte » : lait de brebis ET viande d’agneau
  • Un emploi à temps plein dans un élevage laitier ≈ 200 brebis
  • Un emploi à temps plein en cas de transformation fromagère ≈ 80 brebis
  • 3/4 des éleveurs sont également fromagers
  • La moitié du lait produit est collecté par de petites entreprises de transformation
  • Aucune laiterie en Wallonie
  • Une production locale saisonnière, moins disponible de décembre à mars, consécutive à la reproduction traditionnellement saisonnière des animaux en fonction de la longueur du jour
  • 250 litres de lait produit par an et par brebis
  • Un rendement fromager particulièrement élevé : ≈ 6 litres de lait de brebis pour faire 1 kg de tomme, contre ≈ 11 litres de lait de chèvre ou de vache.
  • L’absence d’industrie laitière implique que les fromages de brebis wallons sont presque exclusivement distribués en vente directe et en circuits-courts.

Info

Un rendement fromager particulièrement élevé : ≈ 6 litres de lait de brebis pour faire 1 kg de tomme, contre ≈ 11 litres de lait de chèvre ou de vache.

Les chiffres clés de la production de lait de brebis

  • la production wallonne = 6% de la quantité consommée
  • 15 éleveurs possèdent plus de 10 brebis
  • Un emploi à temps plein dans un élevage laitier ≈ 200 brebis
  • 3/4 des éleveurs sont aussi fromagers

Les autres laits produits en Wallonie

D’autres lait, moins courant dans notre région, sont également produits en Wallonie :

  • le lait d’ânesse pour la fabrication de cosmétiques. Ce lait est en effet réputé pour ses bienfaits sur la peau.
  • le lait de jument consommé sous forme de cure pour améliorer la flore intestinale et l’immunité. Des cosmétiques sont également fabriqués avec du lait de jument.
  • le lait de bufflonne pour la fabrication de mozzarella.

Ces productions ne concernent que très peu d’éleveurs.