Quelles garanties de traçabilité du lait et des produits laitiers en belgique?

 La filière laitière belge prend très au sérieux la qualité du lait et de ses produits laitiers. Son objectif : assurer leur sécurité alimentaire, de la ferme jusqu’au consommateur. 

C’est pourquoi, elle a mis en place plusieurs systèmes de gestion de la qualité et de traçabilité de ses produits. 

La Belgique contrôle la qualité du lait cru depuis 1964. En Wallonie, c’est le Comité du Lait qui évalue la qualité et la composition du lait fourni aux acheteurs de lait. Actuellement, il contrôle près de 3.200 producteurs wallons. 

Chaque maillon de la filière laitière wallonne utilise ses propres systèmes de gestion de la qualité : certification Qualité Filière Lait et guide d’autocontrôle validé par l’AFSCA (Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire). 

La qualité dans l’exploitation laitière 

Le producteur laitier peut fournir du lait cru à une laiterie si 

  • ses vaches laitières sont en bonne santé, 
  • son exploitation est enregistrée auprès de l’AFSCA, 
  • le lait qu’il produit répond aux normes de qualité officielles. 

La qualité lors de la collecte du lait 

La collecte du lait cru à la ferme, et son transport à la laiterie, sont des étapes importantes pour maintenir la qualité du lait qui sera transformé. 

La laiterie et le transporteur doivent respecter plusieurs règles : 

  • La laiterie doit disposer d’un agrément officiel. 
  • Le chauffeur du camion-citerne, qui collecte le lait, doit disposer d’une licence pour la collecte et l’échantillonage. 
  • L’appareil d’échantillonnage présent sur le camion-citerne doit être agréé et régulièrement contrôlé. 
  • Le matériel nécessaire au transport, et les produits utilisés pour le nettoyage et la désinfection, doivent être également réglementaires. 
  • La fréquence de collecte est de maximum 72 heures entre chaque collecte. 
  • La température pendant le transport ne peut dépasser 10°. 

La qualité dans les laiteries 

L’emballage du lait et sa transformation en produits laitiers sont soumis à des exigences légales: 

  • La laiterie doit disposer d’un agrément officiel. 
  • Les laiteries et les établissements qui transforment du lait doivent être agréés par l’AFSCA et sont contrôlés régulièrement par cette dernière. 
  • Le respect des normes légales d’hygiène des locaux, du matériel et du personnel. 
  • Les normes de qualité : normes de pasteurisation et de stérilisation du lait, exigences microbiologiques, … 
  • La mise en place d’un système d’autocontrôle comme l’exige la réglementation européenne. 

La traçabilité 

Tracer les produits laitiers permet de réagir rapidement en cas d’incidents, c’est-à-dire de détecter et, si nécessaire, retirer du commerce les produits concernés. 

  • Les producteurs de lait sont identifiés et chaque livraison est enregistrée grâce au système de gestion intégrale de la qualité de la filière laitière. 
  • Les entreprises laitières assurent également la traçabilité des matières premières, au cours de leur processus de transformation et des produits finis puisqu’ils reçoivent un numéro de lot à leur sortie de l’usine, pour les retrouver dans les circuits de distribution.