Quelle place pour le lait et les produits laitiers?

Dans notre régime alimentaire, le lait et les produits laitiers sont difficilement remplaçables. S’en passer impliquerait un changement radical de nos paysages et de notre régime alimentaire, au détriment de la santé de nos sols, et de l’équilibre de notre alimentation. Consommé de façon rationnelle, le lait a toute sa place dans notre quotidien :  c’est un aliment complet, riche en protéines, qui contient 22 minéraux essentiels, dont le calcium.

Le lait et les produits laitiers dans une alimentation saine

Depuis de nombreuses années, il existe un consensus scientifique sur les bienfaits du lait dans une alimentation saine et équilibrée. Les recommandations nutritionnelles de la pyramide alimentaire préconisent de consommer 2 à 3 produits laitiers par jour, essentiellement afin de couvrir nos besoins en calcium. En effet, en consommant 3 produits laitiers par jour, nous couvrons 70 % de nos besoins journaliers (c’est-à-dire +/- 900 mg/jour chez l’adulte).

En quoi le calcium est-il important pour notre santé ?

Le calcium est essentiel pour la formation des os et leur préservation. A l’âge de 18/20 ans, la formation des os est terminée. Si le jeune ne consomme pas suffisamment de calcium pendant l’enfance et l’adolescence, la qualité des os n’est pas suffisante et il faudra vivre avec ce déficit. L’ostéoporose (processus qui rend l’os plus fragile et plus poreux) touche 1 femme sur 3 et 1 homme sur 5 de plus de 50 ans.

Mais pourquoi le calcium laitier ?

  • Il est l’un des mieux assimilés, 30 à 40 % de la quantité consommée est retenue par l’organisme. Les végétaux (excepté les choux) contiennent des substances qui diminuent l’absorption du calcium.
  • Le lait est un aliment complet, riche en protéines de bonne valeur nutritionnelle, il contient 22 minéraux essentiels et des vitamines A, B et D, des acides gras variés et du lactose. Les protéines du lait, le lactose et la vitamine D favorisent l’absorption du calcium dans l’intestin.
  • Le ratio calcium/phosphore du lait est très favorable à la fixation du calcium dans les os.

Qu’en est-il des boissons végétales enrichies en calcium ?

Le 14 juin 2017, la Cour de justice de l’Union européenne a interdit aux industriels d’utiliser les noms de lait, yaourt, crème, beurre et fromage pour tous les produits issus de productions non animales.  

Les boissons ou jus végétaux ne sont pas comparables au lait animal. Ils sont généralement pauvres en calcium et enrichis artificiellement. Cependant, dans la plupart des cas, ce calcium ajouté est moins assimilable que le calcium des laits des animaux. La teneur en protéines des boissons végétales est très variable, comparable au lait de vache pour les boissons de soja, elle est bien plus faible dans les autres jus végétaux. Les profils en acides aminés essentiels correspondent moins bien aux besoins nutritionnels des humains. Les teneurs en matières grasses sont très variables entre jus végétaux. Cependant, ils sont plus riches en acides gras insaturés.