Les coulées de boues, un problème collectif?

antoine-pirard-122540

Mis à jour le 14 juillet 2021

Lors de tempêtes ou d’épisodes pluvieux de fortes intensités, ainsi que durant la période estivale et la hausse des températures, il y a plus de débordements de cours d’eau et d’inondations. Et de plus en plus régulièrement, des coulées de boues, qui pointent la responsabilité des agriculteurs. Découvrons la complexité de ce phénomène, les dispositifs anti-érosifs et les mesures préventives des agriculteurs, mais aussi l’impact grandissant du réchauffement climatique.

Les problèmes de coulées de boues se sont accrus ces dernières années, conséquences directes d’évènements climatiques extrêmes, mais aussi suite à une combinaison de facteurs tel que le développement de cultures de printemps (réputées plus sensibles à l’érosion), le regroupement de certaines parcelles agricoles ou encore suite à l’urbanisation grandissante.

Même si des efforts conjoints restent à fournir, des solutions efficaces existent déjà. De plus en plus de producteurs agricoles mettent en effet en place des techniques de cultures préventives et des méthodes curatives pour lutter contre l’inondation de leur sol comme par exemple la couverture du sol nu, la mise en place de surface d’intérêt écologique (SIE), l’instauration de bandes enherbées ou aménagées en bordure du champ… (voir détails dans le dossier de presse)

Chaque situation et chaque territoire étant uniques, il n’existe pas une solution applicable pour tous. Les techniques d’amélioration sont en perpétuelle évolution et passent d’abord par des phases expérimentales, comme c’est le cas pour la culture de miscanthus. 

Parce que les coulées de boue ont un réel impact sur le quotidien de chacun, les localités qui sont aujourd’hui les mieux préparées sont celles où tous les acteurs – communes, agriculteurs, autorités locales, provinciales et régionales et riverains – se sont concertés pour envisager des solutions satisfaisantes pour tous. C’est le cas par exemple des communes de Céroux-Mousty (Ottignies/ Louvain-la-Neuve) ou encore de Donceel (Liège).

Face aux coulées de boue et au-delà de l’action du monde agricole, la mobilisation de l’ensemble des acteurs est un facteur essentiel de réussite.

Tout savoir sur les coulées de boue, l’érosion des sols, les dispositifs anti-érosifs et les actions des agriculteurs

Vous vivez dans une région régulièrement victime de coulées de boue? Nous vous invitons à mieux comprendre ce phénomène et les enjeux liés, en consultant notre dossier complet sur les coulées de boue.

Merci pour votre visite ...Mais ne partez pas trop vite !

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir de temps en temps de nos nouvelles !