[Dossier] La culture du sapin de Noël

Au sein de l’horticulture wallonne, la production de sapins de Noël constitue le secteur le plus important d’un point de vue économique. La production se concentre principalement en province de Luxembourg et occupe, en termes de superficie, 3120 ha. C’est le chiffre précis qui a été obtenu lors d’une étude cartographique réalisée par l’ULg Gembloux AgroBioTech et publiée en 2018.

Le chiffre d’affaires généré par les 75 producteurs professionnels de sapins de Noël, dont la majorité est affiliée à l’UAP, est estimé à près de 50 millions d’euros.

Cette activité, comme toutes celles de l’horticulture, est intensive en main-d’oeuvre et génère près de 1000 emplois dans la région (environ 450 emplois directs et 650 emplois indirects). Un grand nombre de saisonniers sont également occupés en fin d’année.

Ces derniers temps, et plus particulièrement en 2017, on a pu entendre ou lire dans la presse de nombreuses critiques de la culture du sapin de Noël :

  • son impact écologique,
  • son utilisation de terres agricoles ou en forêt
  • sa consommation de produits phytosanitaires.